Plan cul dans l ain wavre

(Lajoux, district des Franches-Montagnes, Jura) ; Prè lai Dôlaise, lieu-dit (Montfaucon, district des Franches-Montagnes, Jura). Autre dérivation patoise : Le Dâ, affluent de la Broye (District de la Veveyse, Fribourg) ; Le Dâ, Le Dah en 1906, affluent de la Sarine sous le nom de Le Fossard, et Chapelle du Dâ (Estavannens, Bas-Intyamon, district de la Gruyère, Fribourg). Voir aussi Crédery, Dhéré, Derreydzu, Léderrey, Tsaudery. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l 'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et améliorer votre expérience utilisateur. Mots régionaux du Jura et de lAin dhuys, doue, doye, duys, «source, généralement résurgence pégorier, patois comtois doye, «petit ruisseau jurassien doie, «source ancien français doie, douhe, doye, «courant deau» : La Doie, hameau (Nangy, Genevois, Haute-Savoie) ; Bois de la Doie, forêt (Thonon-les-Bains, Bas-Chablais, Haute-Savoie) ;. Par féminisation : La Derbonne, affluent de la Lizerne (Conthey, Valais). Du francoprovençal et patois local draise, drise, variantes par syncope de deraise, derise, «porte à claire-voie, grille, barrière» : Les Draises, maisons isolées en clairière (Brot-Dessous, district de Boudry, Neuchâtel) ; Draize, aussi Draise et in Derayse en 1339, en Deraise, a la Derraise et. Mot régional duit, «ruisseau à sa source ; amenée deau au moulin» Pégorier  : La Dui, alpage ruiné avec plusieurs sources alimentant la Nétage (Savièse, district de Sion, Valais) ; La Duis, cours deau (Vanoise, Savoie) ; La Duit, granges, et Etangs de la Duit (Esserts-Blay, Basse-Tarentaise, Savoie) ;. Mot local devant, patois dévin, nemora que sunt endevein au Moyen Age, latin defensus, «gardé, mis à labri, défendu, protégé participe passé de defendere, «défendre, garantir, protéger». Avec le suffixe collectif patois valaisan -ec : Daillec, lieu-dit (Evolène, district dHérens, Valais). Mot dérivé du gaulois *dagla, qui signifie «pin» et «torche de bois de pin dune racine indo-européenne *dhegh-, «brûler» Delamarre. Le latin ecclésiastique daresia, «grille entre la nef et le choeur». Patois devin, dévin, même sens : Le Devin, hameau (Semsales, district de la Veveyse, Fribourg) ; Forêt du Devin (Vuadens, district de la Gruyère, Fribourg) ; Grand Devin, lieu-dit en forêt (Saint-Gingolph, district de Monthey, Valais) ; Le Dévin, forêt, et Dessous le Dévin, maison isolée (Sâles, district. Avec le suffixe patois -oz : Au Dérochoz, lieu-dit (Chardonne, district plan cul dans l ain wavre de Lavaux, Vaud). Peut-être contracté avec Chaz : La Devanchaz, hameau (Montvalezan, Tarentaise, Savoie). Avec les suffixes diminutifs -et, -ette : Chemin du Dérochet (Jouxtens-Mézery, district de Lausanne, Vaud) ; La Derochette, lieu-dit en forêt (Juriens, district dOrbe, Vaud). Selon Guex ces noms seraient dérivés du gaulois *doraton, «porte voir duron,. Prépositions et adverbes ayant le sens de «derrière, en arrière de, à larrière de». Avec le suffixe augmentatif -ard : Le Daillard, ferme (Ballaigues, district dOrbe, Vaud). Peut-être de même origine : Défenant, maison isolée, et Cul du Défenant, lieu-dit (Grangettes, district de la Glâne, Fribourg).

0 réflexions sur “Plan cul dans l ain wavre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *